RAPPORT 2021 : MAL GOUVERNANCE À TOUS LES ÉTAGES

Cette fin d’année 2020 sonne la fin d’un mandat présidentiel qui ne marquera assurément l’histoire du Congo Brazzaville qu’en termes de régression démocratique, tant les violations des droits des Congolais se sont banalisées durant son déroulement.

Le refus catégorique du Fonds Monétaire International, de céder aux caprices des autorités congolaises a, non seulement contribué à isoler le pays sur la scène internationale, mais surtout, à exacerber les tensions sociales sur l’ensemble du territoire. Ce qui a eu pour effet de pousser le pouvoir à renforcer son appareil sécuritaire en multipliant les importations massives d’armes de guerre et d’engins militaires.

À l’aune des nombreux choix politiques pris par le gouvernement, l’hostilité désormais non dissimulée des partenaires économiques à l’égard du marché congolais et le climat social, économique et politique en total déliquescence, le Collectif Sassoufit s’inquiète des tensions politiques que pourraient engendrer une élection présidentielle entachée d’irrégularités dont le Congo s’est désormais habitué à présenter sempiternellement les mêmes symptômes.

Par ce rapport, le Collectif Sassoufit attire l’attention des acteurs politiques congolais et de la communauté internationale quant aux risques majeurs de conflits sociaux et politiques qui planent sur le Congo Brazzaville et la sous-région Afrique centrale. 

Télécharger le Rapport 2021 sur la gouvernance politique en République du Congo

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s