APPEL D’ACCRA

Accra le 18 février 2018 –

Congolaises, Congolais et amis du Congo,

Monsieur le Président, 
 Un vent s’est levé qui ne se couchera plus jamais. Un souffle puissant qui prend ses racines dans l’espérance jamais démentie de voir le Congo libéré de l’oppression.  

Une lueur a déchiré les ténèbres où le peuple congolais gisait. Ce vaillant peuple a affronté la mitraille et la mort pour dire NON au changement de la Constitution du 20 janvier 2002. Nous saluons la mémoire de nos trop nombreux martyrs, votre sacrifice n’est pas vain.

Un élan républicain a traversé notre Congo qui au moment le plus nécessaire s’est rassemblé autour des candidats Guy Brice Parfait Kolelas et Jean-Marie Michel Mokoko, les deux véritables finalistes du scrutin du 20 Mars 2016.Face à la détermination des Congolais à ne pas reconnaître le hold-up électoral du tyran, le sang et la mort ont été imposés au pays en général et en particulier à la région du Pool. C’est à une épuration ethnique que s’est livrée, pour sa honte éternelle, ce qui nous restait de force publique. Dans la détresse, certains ont cru pouvoir apprivoiser la tyrannie en reconnaissant sa victoire frauduleuse ; c’était une grave erreur.

Le Collectif Sassoufit est inlassablement à la recherche d’une solution définitive à la crise congolaise. Cette solution pour nous ne peut pas faire l’impasse sur la vérité, la justice et l’impératif de réconciliation nationale.

C’est pourquoi ici à ACCRA, la capitale du Père du Panafricanisme Kwamé Krumah, nous vous lançons un appel en votre qualité de Président du Ghana, Excellence NANA AKUFO-ADDO.


Monsieur le Président, 

Vous êtes un démocrate dont le leadership est incontestable. Le Congo brûle et l’Afrique est muette. Le Congo se meurt et personne ne lui porte assistance.

L’effondrement du Congo est un désastre qui risque d’emporter dans le chaos l’ensemble de la sous-région Afrique centrale.

Vous avez l’autorité et la légitimité nécessaires pour convoquer à votre table les parties en conflit et, par votre médiation éclairée, permettre au Congo de sortir de la crise.


Monsieur le Président, 

c’est au nouveau leadership africain de vos discours que nous faisons appel pour obtenir la libération des Prisonniers politiques et la convocation à Accra, par vos soins, d’un cycle de négociations qui aboutira à l’adoption d’un plan de sortie de crise au Congo.


Monsieur le Président,

Le Congo sait pouvoir compter sur votre leadership Panafricain, et sur votre amour pour tous les Peuples africains.


Andréa NGOMBET
Global Coordinateur

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s