HALTER, CHALGHOUMI, AJROUDI ET CO. AU CRILLON : BAROUD DE DÉSHONNEUR DES AMIS DU DICTATEUR SASSOU NGUESSO

Dénis Sassou Nguesso et AJROUDI

C’est un dîner organisé au CRILLON en l’honneur de Denis SASSOU NGUESSO par le sulfureux homme d’affaires tunisien Mohamed AYACHI AJROUDI en décembre 2017. à la table du dictateur gâteux des trafiquants de la coexistence religieuse l’imam CHALGHOUMI et Marek HALTER.

Cette réunion a été aussi fréquentée par Claude PIERRE-BLOCH, Ancien attaché de presse de Johnny venu présenter ses amitiés à madame Antoinette SASSOU NGUESSO, et par la grande maîtresse de la loge des cultures et de la spiritualité Christine SAUVAGNAC.

Sassou attablé déclare “J’espère qu’il [Emmanuel MACRON] va recevoir mon message” et Marek HALTER de répondre : “Il va attraper un taxi […] il n’est pas loin”.

Un géopoliticien français, Frédéric ENCEL, réputé pour ses fausses idées et ses boniments, selon Pascal BONIFACE, fait le chauffeur de salle en chantant les éloges de SASSOU NGUESSO le faiseur de paix dans l’Afrique centrale, que dis-je, du monde !

Dans une analyse qui est un ramassis de lieux communs, donnant encore raison à tous ceux qui le critiquent, ce pseudo-spécialiste de l’Afrique plaide inévitablement pour l’investissement au Congo, pays émergent (sic).

Le boxeur et Haut fonctionnaire Jean-Marc Gilbert MORMECK est aussi de la fête invité par Hassan CHALGHOUMI. Gilbert MORMECK est aussi le Délégué interministériel à l’égalité des chances des français de l’Outre-mer et à ce titre, il a rang de Secrétaire d’Etat. Etait-il là à titre privé ? Ou bien était-ce la Délégation qui apportait sa caution à ce diner de cons sur le dos du Peuple congolais ?

Nous connaissons l’appétence de Sassou pour la “cause noire” et nous parions une mise sous influence de MORMECK et une instrumentalisation des « Outremers » pour faire pression sur le gouvernement MACRON.

Marek HALTER, plaide pour que l’université Denis Sassou Nguesso, en construction et déjà menacée de disparition par les érosions, soit dotée de la marque Sorbonne ; rien n’est trop beau pour plaire aux oreilles d’un vieillard cacochyme.  Comment ce défenseur de la légitime cause du devoir de mémoire sur la Shoah peut-il se prostituer pour un kleptocrate sanguinaire ? Son action contre la fin de la tyrannie congolaise est vouée à l’échec.

CHALGHOUMI évoque le rôle de Sassou dans le Centrafrique et appelle à l’organisation d’une conférence avec tous les religieux du monde à  Brazzaville Capitale de la Paix, Sassou exulte, tout flatteur vit aux dépends de celui qui l’écoute. Un congrès pour la paix à Brazzaville, combien dans le compte bancaire de l’imam ? Aura t-on la chance d’y écouter l’orchestre pour la paix de Anne GRAVOIN, épouse VALLS ? 

Michèle SABBAN, ancienne vice présidente de la région ile-de-France, défenseuse de Dominique Strauss KAHN au moment de l’affaire du Sofitel de New York, prêche depuis son plateau de l’ONG climatique R20 de Arnold SCHWARZENEGGER pour « greenwasher » ce vieux tyran. Le vert des billets de dollars se marie finalement bien avec le pétrole congolais. Le progressisme écologique est définitivement sourd au cri des Congolais en général et des Autochtones pygmées en particulier victimes d’un ethnocide sans précédent sur fond de déforestation sauvage. SABBAN fait une offre de service à SASSOU : projet écologique contre soutien institutionnel et diplomatique pour son fond vert R20.

Christine SAUVAGNAC, qui siège également à la CPMAM (Conférence des Puissances maçonniques Africaines et Malgaches), affirme parler le même langage et partager les même valeurs que Sassou Nguesso. Valeurs du meurtre et de la prédation économique ? La ploutocratie à son plus haut niveau s’étale. Elle parle de connexion à un homme qui a coupé l’internet et le téléphone pour se faire élire frauduleusement. Avec son compagnon Marcel LAURENT, elle apportera au tyran une influence certaine sur le conseil économique et social de l’ONU (ECOSOC).

Mohamed Ayachi AJROUDI clôture la soirée en évoquant des engagements financiers pris par Pierre AÏM, patron de la défunte société SAGA, l’ennemi juré de Vincent BOLLORE, et des galimatias sur la fraternité, la lutte contre l’intégrisme et la paix dans le monde.

L’humanisme vrai est à l’œuvre, c’est SASSOU lui même qui le dit. C’est la préfiguration du monde qu’il recherche, pour lequel il lutte et dont les Congolais sont exclus.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s