KAMANDA WA KAMANDA DE RFI EN FLAGRANT DÉLIT DE PROMOTION « D’ALTERNATIVE FACTS »

Kamanda wa Kamanda. | © Thomas Nicolon

C’est un signal faible, c’est une tentative de faire valider l’idée que les “Ninjas” de Ntumi aussi commettent des exactions contre les populations du Pool.

Dans une revue de Presse sur la RDC, le correspondant de RFI KAMANDA Wa KAMANDA cite le journal FORUM DES AS :

“Autre contrée qui connait l’insécurité en RDC, selon Forum des As, la province du Congo Central. « Les Ninjas du pasteur Ntoumi tuent et prennent des otages à Luozi », renseigne ce quotidien qui cite l’administrateur du territoire. Les Ninjas sont ces miliciens du Congo Brazzaville qui font régulièrement la navette entre la région brazzavilloise du Pool et le territoire RDC de Luozi. « … ils ont tiré à bout portant sur un chef de village dont ils avaient violé la fille, le chef de village a succombé sur place… ils ont réussi à amener deux jeunes filles de l’autre côté de la frontière, et le village a été vidé de ses habitants », explique le confrère.” – A la Une de la presse cette semaine à Kinshasa

Dans ce récit rien de cohérent. Déjà aucune mention de la date de l’attaque présumée. Ensuite pourquoi à Luozi qui est à 20km et pas à Pioka le village frontière ? La source “l’administrateur du territoire” reste anonyme alors que son village a été vidé de ses habitants. Le nom de la victime le chef de ville reste inconnu. Pourquoi Les Ninjas videraient un village qui par proximité culturelle est acquis à sa cause ?

C’est gros, c’est grossier et c’est relayé impunément sur la Radio France Internationale.

Quand on sait les efforts déployés par le régime de Brazzaville pour accréditer la thèse du Ntumi « terroriste Boko-haram » dans les officines sécuritaires et les chancelleries, il ne faut pas être surpris par cette lamentable tentative. Cette zone riche et ostracisée du Bas Kongo est le foyer de trois mouvements armées : Les Forces de libération de l’Enclave de Cabinda (Angola), Bundu Dia Kongo (RDC) et Ninja nsilulu (RC).

Enfin, cette information du Forum des As doit être perçue comme une tentative de régionaliser le conflit du Pool, peut être une des résolutions du sommet tripartite Congo-Angola-RDC de début décembre. L’incident de Luozi, « Alternative Facts » sera le prétexte pour faire intervenir les armées de Kinshasa et de Luanda dans la crise congolaise.

“Tout en exhortant ses concitoyens à demeurer vigilants, l’administrateur du territoire de Luozi demandent cependant aux autorités des deux pays, de mettre les bouchées doubles. Il en appelle ainsi au renforcement des dispositions sécuritaires afin de  » contenir  » l’activisme des Ninjas sur l’un et l’autre territoire.” – les ninjas de pasteur ntoumi tuent et prennent des otages à luozi

La fuite en avant de Sassou va devenir un suicide collectif d’une région en crise socio-économique.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s