« Denis Sassou-Nguesso devrait appliquer au Congo les solutions qu’il préconise en Libye »

Andréa Ngombet, du collectif #Sassoufit, répond à Jean-Yves Ollivier, auteur d’une tribune en faveur d’un plan de paix piloté par l’Union africaine.

Jean-Yves Ollivier, président de la Fondation Brazzaville, homme dont les affaires ont souvent concerné des pays en marge du droit des nations, comme l’Afrique du Sud de l’apartheid, a signé sur Le Monde Afrique un plaidoyer ubuesque pour la résolution de la crise libyenne. Lorsqu’on appartient à la société civile congolaise et qu’on résiste à la dictature de Denis Sassou-Nguesso, on se doit de répondre à M. Ollivier, témoin et acteur privilégié de toutes les dérives du Congo-Brazzaville.

Lire aussi :   « Seule l’Union africaine est capable de faire renaître la Libye de ses cendres »

Dans sa tribune, l’homme d’affaires présente le plan de paix de l’Union africaine (UA) comme la meilleure solution pour la Libye. Ce plan est piloté par un nébuleux « comité » de dix chefs d’Etat présidé par M. Sassou-Nguesso. Or ce dernier dirige un pays plongé dans une crise démocratique et sécuritaire, avec notamment la tragédie du Pool : plus de 100 000 déplacés, des villages brûlés, des populations massacrées, plus de 150 prisonniers politiques et d’opinion, dont le journaliste Ghys Fortuné Dombé Bemba.


En savoir plus sur http://www.lemonde.fr/afrique/article/2017/09/21/denis-sassou-nguesso-devrait-appliquer-au-congo-les-solutions-qu-il-preconise-en-libye_5189294_3212.html#byPC2X1myvQXsbsy.99 

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s