Violences électorales dans la Cuvette Ouest contre le député sortant Daniel OVAGA et les indépendants

L’affrontement a été reporté mais la tension est à son comble à Okoyo dans la Cuvette Ouest où le Député sortant OVAGA se présente en indépendant.

D’abord il y a eu les pressions au niveau du ministère de l’intérieur pour le retrait de sa candidature puis la désinformation des habitants de sa circonscription par le pouvoir – OVAGA ne viendra pas – Enfin, toute la journée d’hier des escarmouches entre partisans et la vandalisation aggressive des affiches et des banderoles du candidat.

OVAGA est un membre officiellement de la « majorité présidentielle » et il a été un défenseur du Oui au changement de la constitution. Pourtant, il vient d’être menacé de voir sa maison d’OKOYO brûlée s’il persistait à faire campagne !

Les affiches et banderoles de Eyali Martin, conseiller politique de Clément Mouamba le premier ministre de Sassou, ont subi aussi le même sort.

Quand tu ne peux pas contenir la contestation post-électorale tu invalides les rivaux avant l’élection.

D’abord il fallait augmenter le montant de la caution non remboursable pour être candidat juste à la veille de l’élection. Ensuite distribuer autour de 25 millions de FCFA à chacun des candidats du PCT, l’argent directement puisé au trésor public pour faire la campagne du parti au pouvoir. Enfin, face à la menace d’une contestation vigoureuse dans des circonscriptions clés où se présente des barons du pouvoir, la secte Sassou Nguesso procède purement et simplement à l’invalidation des candidats indépendants sérieux et même dans certaines circonscriptions c’est le retour du “Candidat unique” !

Par exemple, Emile Ouosso, Hugues Ngoulondele (l’ami intime d’Anne Hidalgo), Pierre Mabiala, Elenga Faustin, Clément Mouamba, Zéphyrin Mboulou, Jean Jacques Bouya (un amoureux du Quebec), Denis Christel Sassou Nguesso (un voleur infatigable) , Zoniaba, Gilbert Ondongo (impliqué dans le scandale la route de l’atlantique au Portugal) sont des candidats uniques.

Au Congo désormais quand tu ne peux pas contenir la contestation post-électorale tu invalides les rivaux avant l’élection, si l’invalidation ne marche pas alors les soudards du PCT s’occupent des récalcitrants.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s