Anne Hidalgo à Brazzaville : Jeux olympiques contre vies humaines ? Paris sanglant !

Heureuse au point de le tweeter, la maire de Paris s’est rendue à Brazzaville pour participer à la réunion de l’association mondiale des Maires Francophone vice-présidé par Hugues Ngouélondélé le beau fils du tyran Sassou et inamovible maire de Brazzaville.

Le cynisme était à son paroxysme. Le maire de Kinshasa appelant à la libération de Khalifa Sall maire de Dakar depuis Brazzaville où plus d’une centaine de prisonniers politiques croupissent dans les geôles de Sassou. Anne Hidalgo en belle ingénue s’extasiant sur le compostage et l’agriculture urbaine en compagnie de l’inamovible et corrompu maire de Brazzaville : voici pour la carte postale.

Visite du jardin d’essai & du site de la future plateforme de compostage issue de la  #coopération #Paris/#Brazzaville#AgricultureUrbainepic.twitter.com/wuzllJAd28— Anne Hidalgo (@Anne_Hidalgo) 25 mars 2017

 

Ce voyage de Brazzaville au lendemain du rapport du Département d’Etat Américain sur la situation des Droits de l’Homme qui épingle le Congo comme Etat Voyou s’explique par la pêche au voix pour les Jeux Olympiques 2024 à Paris.  Le dernier vote du CIO doit avoir lieu en septembre prochain et le vote des pays africains francophones ne doit pas manquer à l’ambitieuse qui soutient Benoit Hamon. Les forces de l’argent sont insondables. 
Pour rassembler ce genre de soutien, les services du tyran de l’Alima sont encore appréciés et ça ne surprendra personne quand le Congo et sa suite c’est à dire l’Afrique francophone vote comme un seul homme pour la candidature de Lafarge, Bouygues, Bolloré, ADP, etc. nous dirons la candidature de Paris.

Que vaut la vie de Mokoko, Makaya, Okombi, du Franco-congolais Boukadia et des populations bombardés dans le Pool devant les supers profits espérer grâce à la commande publique liée à un super événement de classe mondiale comme les jeux olympiques ? Pas grand chose en fait, le sang des noirs sèche vite. 

Que vaut la liberté de la Presse pour laquelle Paris avait été durement endeuillé en Janvier 2014 quand son maire adoube par sa présence un pays qui emprisonne Ghys Fortuné Mbemba, expulse des journalistes internationaux ? On ne parle pas la bouche pleine.

Hidalgo au Congo au frais du contribuable Parisien c’est le désormais célèbre Parquet financier qui doit se saisir du fonctionnement de ce haut lieu de corruption internationale et de trafic d’influence qu’est l’association internationale des maires francophones. Il y a urgence compte tenu de la réputation et de la qualité de Mafia du Clan Nguesso.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s