Pour qui roule Mathieu Auger-Schwartzenberg Directeur du FSC Bassin du Congo ?

Auger-Schwartzenberg Directeur du FSC Bassin du Congo

Nous Nous attendions à une riposte du régime sur le terrain de la communication. Cette riposte passe par une thématique écologique. Notre vigilance n’a pas été déçu.  La chaine Arte a diffusé un documentaire sur la gestion forestière dans le Bassin du Congo avec un focus sur le cas du Congo Brazzaville : Explications.

Un Congo Potemkine « apaisé » dit la voix off d’Agnès Jamonneau. Pourtant le Documentaire du réalisateur Gil Kebaili, ancien de Ushuaïa Nature date de 2016. Qu’est ce qu’il y a d’apaisé dans un pays où l’armée bombarde les populations civiles, les principaux opposants sont emprisonnés et toute forme de manifestation libre systématiquement interdite ? Caroline Vermalle et Gil Kebaïli nous servent un texte insipide et déconnecté de la réalité du Congo. On rigole presque devant la fausse arrestation de braconniers par des gardes forestiers congolais, c’est du grand cinéma ! Le braconnage dans les forêts du Congo est souvent la seule source de protéines animales pour des populations extrêmement pauvres. De plus, il se fait avec la complicité des agents des eaux et forêts.

Mathieu Auger-Schwartzenberg est volubile sur le Congo, il est fier de la gestion forestière et de ses relations avec les autorités congolaises. Aucune mention sur la vente des forêts à des sociétés malaisiennes pour produire de l’huile de palme, rien aussi sur la gestion des revenues forestiers par Henri Djombo éternel ministre des eaux et forêts jusqu’en 2015. Circulons, il n’y a rien à voir sinon le dos argenté de paisibles gorilles.

Après l’échec relative du lancement du Fond Bleu pour le Bassin du Congo, un documentaire qui absous la gestion calamiteuse de la forêt congolaise est une bouffée d’oxygène.  

Il est triste de voir un noble travail de protection de la nature devenir un faire-valoir écologique d’un régime mafieux aux abois. 

Le Collectif #Sassoufit demande une enquête indépendante sur la gestion forestière au Congo au regard des liens incestueux affichés entre la FSC et les autorités Congolaises qui ne sont pas de nature à nous garantir la sincérité de la certification du label à partir du bureau régional de Brazzaville.

Revoir : A la reconquête des forêts Congo, un nouveau pacte avec la forêt

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s