Moussavou Yema, militaire retraité, enlevé puis assassiné par les escadrons de la mort

Moussavou Yema dit Fongos, militaire retraité, arrêté samedi 24 septembre 2016 à Pointe noire et depuis lors porté disparu. Aux dernières nouvelles il aurait été torturé à mort et assassiné par les escadrons de la mort de Sassou Nguesso à Ouesso ce Vendredi 21 octobre.

Dans ce contexte déplorable nous ne comprenons pas comment RFI prend pour argent comptant la déclaration de l’administration pénitentiaire congolaise de faire respecter les droits de l’homme. De plus, cette déclaration est ambigüe car elle parle d’interdire l’accès aux prisons à toutes les « organisations » non habilitées. 

Sachant les états de services de Zéphirin Mboulou, nous ne pouvons que constater qu’il s’agit pour ce régime d’imposer un black-out sur la situation des prisonniers d’opinion et des conditions déplorables et arbitraires de leur détention.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s