RFI & VOA auxiliaires de la propagande du PCT malgré eux ?

Que se passe t-il chez RFI et VOA ? Peut être que les auxiliaires congolais de ces deux grandes chaines, Loik Martial et Ngouela Ngoussou sont sous une pression terrible de la dictature congolaise au point de se resoudre à propager sur les sites de ces grands médias les mensonges du PCT.

Ignorant totalement le Rapport IVERIS qui compile et affirme un bilan entre 2000 et 3000 morts , ils se ruent sur la « société civile » fabriquée à la solde du PCT pour renforcer le mensonge gouvernemental.
Dans cette opération de désinformation bien huilée, les escadrons de la mort sont érigés en victime, 22 morts et les victimes entre 2000 et 3000 sont désignés comme terroristes !

Selon l’angle de ces deux correspondants Ntumi est le seul responsable de cette crise. Sassou est exonéré, le hold up électoral est une chimère et la justice congolaise, exempte de tout soupçon de partialité politique. 
La société civile fabriquée par le PCT y tient le haut du pavé. Chez VOA après un titre click-baït  « Le Pool est devenu un terrain de chasse et l’animal, c’est l’être humain », témoignent les ressortissants à Brazzaville, c’est Joachim Mbandza, présenté comme simple ressortissant du pool alors qu’il est directeur du journal la Semaine Africaine ou Marie-Chantal Kodia, candidate PCT à Kinkala au dernière législative en 2012 présentée sous sa casquette de présidente d’une association de femme du Pool. 
Les mêmes interlocuteurs sont sollicités par RFI dans son article Congo: les associations multiplient les appels à la paix dans le Pool. Le Vieux Bokamba Yagouma est ressuscité de sa mort politique pour apporter une caution à cette odieuse manipulation.
Pourtant des acteurs neutres comme Trésor Nzila Kendet de l’OCDH ou le diocèse de Kinkala avec Monseigneur Portella sont biens connus et leur travail ne souffre d’aucune contestation.  

Nous ne comprenons pas cette légèreté dans le traitement de la crise du Pool qui a déjà causé la mort de milliers d’individus.
Soit les rédactions ont été négligente et il est encore possible de rectifier et de ne pas se faire le vecteur d’une opération de propagande d’un régime dictatorial soit elles sont complices, ce que nous nous refusons de croire.

Il apparaît clairement que Loik Martial & Ngouela Ngoussou se sont compromis du fait de la pression qu’ils subissent ou de choix personnels. Nous demandons à RFI et VOA d’en tirer les conséquences qui s’imposent. 

La Coordination du Collectif Sassoufit

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s