Lettre ouverte à Pascal Lorot, Président de l’Institut Choiseul : Ne recevez pas Denis Christel Nguesso

Monsieur le Président Pascal Lorot,

Votre illustre institut dont la notoriété internationale est incontestable célébrera en ce début du mois de juin, un heureux évènement. De nombreux entrepreneurs talentueux seront reçus et décorés au mérite de leurs différentes activités qui transforment positivement notre société en marche de la mondialisation. En effet parmi ces personnes sélectionnées par votre institut, figure un dénommé Denis Christel Sassou Nguesso. Un jeune entrepreneur congolais dont nous ne pouvons nier le « TALENT »

Cependant ce talent aussi fructueux dans les affaires est malheureusement le produit du tyran d’une dictature de laquelle il est le dauphin. Il s’agit du régime totalitaire du Congo Brazzaville dont le chef d’orchestre est Denis Sassou Nguesso. Trente-deux ans au pouvoir Ces dernières années, l’étoile de Denis Christel a brillé dans des affaires scandaleuses. Il a été cité par la déclaration de Berne dans des affaires de détournement de revenus pétroliers. A cela s’ajoutent blanchiment d’argent, malversations et biens mal acquis. Rien d’étonnant lorsqu’on se pavane avec des collaborateurs comme Lucien Ebata ou Denis GOKANA, fondateur de la société de pétrole SNPC. Il est également poursuivit dans l’affaire des Panama Papers.

Ce remarquable, talentueux corrupteur et corrompu a été parmi les artisans qui ont plongé la République du Congo dans un gouffre économique et financier qui classe aujourd’hui ce pays immensément riche en matière première au rang des pays pauvres très endettés, avec plus de 70% de congolais qui croupissent dans la misère.

Comme toutes les ONG qui luttent contre la corruption et la gabegie financière, on s’interroge.

De quel modèle de jeunesse africaine nous parle-t-on ? Nous ne voulons pas comme modèle une jeune crapule et sans scrupules prêt à sacrifier toute l’Afrique pour faire de nos frères et sœurs des réfugiées de tous types au seul bénéfice d’un pouvoir clanique.

Monsieur le Président, ces mains pleines de sang des innocents ne méritent pas de serrer la vôtre pleine de respect. Ces pieds qui marchent sur la pauvreté du peuple congolais ne sont pas dignes de fouler votre tapis rouge. C’est une énorme tache noire sur l’image de votre prestigieux institut.

L’émergence de l’Afrique a besoin des talents intègres et non de ceux qui l’enfoncent dans l’abîme en polluant l’atmosphère des affaires. Les yeux de la jeunesse africaine regardent attentivement les modèles que vous lui proposez.
Ne soyez pas complice de ces actes en recevant une personne aussi immorale. Votre responsabilité est capitale.

C’est votre contribution à l’éducation de cette jeunesse africaine afin d’éviter qu’elle sombre à son tour dans ce monde des affaires malsaines et cyniques.

Nous comptons sur votre sursaut moral,
Retirez ce voleur de votre top 100 !

La Coordination du COLLECTIF SASSOUFIT

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s