Cette armée qui bombarde sa propre population doit être dissoute.

L’armée congolaise est la continuation de la troupe coloniale. Elle ne sert même pas à protéger les frontières extérieures du pays. Fidèle à son origine, elle garantie à un pouvoir illégitime la licence de l’exploitation de la colonie. Elle est l’unique protection des nouveaux colons contre la fureur des peuples autochtones.

Cette armée qui bombarde sa propre population doit être dissoute. Elle est budgétivore et incompétente. Il ne sert à rien au Congo d’avoir une armée puisque celle si est au service d’un seul homme et non de la légalité républicaine.

La libération du peuple du Congo passe par un soulèvement populaire. Beaucoup y perdront la vie. Mais les mercenaires que nous nommons improprement militaires seront incapables de résister face à cette vague.

Et après Sassou ? Croyez moi, un avenir radieux nous attend, un monde de liberté et de croissance économique pour tous. Nous savons que le Congo regorge de talents qui n’attendent que la liberté et le droit pour s’exprimer.

Nous n’avons rien à perdre à chasser Sassou sinon les chaînes de cette servitude volontaire immonde qui fait de chaque congolais un mendiant depuis plus de 32 ans.
Dans ce monde d’après, le Congo libre que nous voulons n’aura pas d’armée et le budget consacré à l’achat d’instrument de mort ira à la science, à la Santé et à l’éducation.

Vive le Congo libre !

Andréa Ngombet 
Coordinateur Collectif Sassoufit

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s