Congo Brazzaville : Simulacre de jugement pour les jeunes du mouvement Ras-Le-Bol

La délibération du procès opposant le ministère public au Mouvement Citoyen RAS-LE-BOL, a eu lieu ce matin à 9h en l’absence du public et des prévenus.
Le tribunal a jugé nos frères coupables de trouble à l’ordre public et organisation d’une manifestation non autorisée. Il les a condamnés à 3 mois de prison ferme avec une amende de 150mille francs cfa à chacun.

Nous dénonçons cette justice à deux vitesses qui devient politisée qui n’accepte pas de voir la vérité en face. Car comment croire qu’on parle de demande d’autorisation pour une manifestation en pleine compagne référendaire et pendant que les partisans du oui continuaient organiser des manifestations sans être inquiétés.

Ludovic Ngoni

De plus, le chef d’accusation concernant le trouble n’a pas sa raison d’être puisque lors de marche du 9 octobre il n’y avait eu aucun débordement, bien au contraire nous avons été escortés par la police et la gendarmerie pendant près d’une heure. Il avait fallu qu’une autre fraction de la police arrive et tire des bombes lacrymogènes pour disperser la foule et arrêter certains des membres de notre mouvement !

Ce soir Ludovic Ngoni, Gloire Batsimba, Jules Pandi, Marc-Alain Mantot, James Macoumbous et Eric Soukami sont officiellement des prisonniers d’opinions.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s