GRAND REPORTAGE RFI : le Pool, une crise humanitaire oubliée

Les difficiles conditions de vie des déplacés du Pool qui ont trouvé refuge dans une vieille société d’élevage abandonnée il y a 30 ans dans le district de Yamba. RFI/Florence Morice

C’est une crise qui dure depuis un an et dont on ne parle quasiment pas dans les médias. La crise du Pool, ce département du sud du Congo Brazzaville secoué par des combats depuis la réélection contestée du président Denis Sassou N’Guesso en avril 2016. Ils opposent forces de sécurité et les partisans d’ancien chef rebelle, Fréderic Bintsamou alias le Pasteur Ntumi. L’essentiel des combats se déroule à huis clos, sans journalistes et sans humanitaires. Et certains villageois, on ignore combien, vivent reclus dans ces zones, comme pris en étau. D’autres, 20 000 au minimum, estiment les ONG, ont fui dans les départements voisins. Pour RFI, notre envoyée spéciale Florence Morice a pu se rendre à quelques kilomètres des zones de combats. Elle en a rapporté deux Grands reportages. L’un sur les enjeux de cette crise qui s’enlise, diffusé le jeudi 25 mai. Et un autre que voici, sur les terribles conditions de vie de ces déplacés dans le département de la Bouenza, où l’organisation Caritas se bat afin qu’on ne les oublie pas.

Suivre le Grand Reportage par Florence Morice

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s