Nguembo Japhet, 13ans, tué à Madingou par la police de Sassou

Ce 26 avril 2016 il y a eu un incident à la gare de Madingou. La police de Sassou de plus en plus réduite sur une base ethnique Mbochi a tiré sur Nguembi Olombi Mignon Japhet, un élève de 13 ans qui a malheureusement succombé à ses blessures. 

La population en colère a brûlé le poste de police de la gare en représailles.

La dérive du pouvoir de Brazzaville n’est plus simplement politique, elle est génocidaire. Il apparait désormais dans le dernier carré de fanatique la volonté manifeste d’exterminer les « sudistes » et les « nordistes » anti-sassou.  

Nous pouvons dire sans vraiment nous trompés qu’une mécanique génocidaire est à l’oeuvre tant dans les médias d’états, les actions militaro-policières dans le Pool et la repression post-électorale. 

Les congolais ont le droit de se défendre et de trouver auprès de la communauté internationale l’assistance nécessaire face à ce plan génocidaire manifeste.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s