Congo Brazzaville : L’unité nationale dans la désobéissance au tyran

OWANDO : l’avenue Marien Ngouabi désertée / Le grand marché Vide.

Ce Mardi 29 Mars est déjà historique, Brazzaville du Nord au Sud suit le mot d’ordre de la désobéissance civile. Cette opération ville morte était un test pour la population, une manière de se compter autrement que par les urnes. 

De mémoire de Congolais, jamais depuis 1997 on avait vu Pointe-Noire, Brazzaville (Nord et Sud), Owando, Ouesso et même Impfondo battre autant l’unisson. Sassou où sont tes 60% hurlent les rues vides du Congo.  Le Congo divisé par l’incitation à la haine tribale de Sassou vient de refaire son unité de la manière la plus pacifique. 

Ce régime ne tient encore que par la force des armes, mais il ne tiendra plus longtemps car la peur a définitivement changé de coté. 

Andréa NGOMBET
Coordinateur Collectif Sassoufit

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s