Urgent : Agression sur le journaliste Alphonse Ndongo et sur le cortège du Général Mokoko

De véritables méthodes de voyous pour un Etat voyou à Maya-Maya

Escorté par des éléments de la MISCA et sa garde nationale congolaise, l’arrivée du Général Jean Marie Michel MOKOKO s’est transformé en véritable guet-apens contre le soldat de la démocratie.


Partisans molestés, cortège attaqué à coups de pierre, bagarres entre la sécurité du général et les sbires du pouvoir. Le journaliste Alphonse Ndongo de Jeune Afrique a été aussi agressé.

Deux  images qui illustrent la folie qui s’est emparée de ce régime. 
Un élément en charge de la sécurité du Général agressé, le véhicule du Général attaqué à coups de pierre.
Des documents et un téléphone du Général ont été dérobé.

Le Collectif Sassoufit condamne fermement les méthodes de primitif du pouvoir de Mpila et dénonce  l’incompétence manifeste du Ministre de l’intérieur Zéphirin Mboulou.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s